You are here

Comment concilier politique, carrière et famille?

Spoiler-Alert : Bien sûr, il n'y a pas de solution simple à la question. Mais nous avons au moins deux conseils à suivre.

Vidéo d'Andrea Jansen, autrice et journaliste, anyworkingmom.com

Quelle est la situation actuelle en Suisse?
Malheureusement, nous avons encore beaucoup de retard à rattraper en Suisse en ce qui concerne la conciliation de la vie professionnelle et familiale. La garde des enfants par des tiers est si coûteuse qu'elle ne vaut plus la peine dès lors que le deuxième parent travaille à plus de 40 %. Donc, si tu ne peux pas compter sur les grands-parents pour faire ce travail volontairement (et gratuitement!), tu es confrontée à prendre la décision suivante: enfants ou carrière, ou les deux, et dans ce dernier cas, le travail relève plus d’un investissement dans ton avenir et sert ton indépendance et ton épanouissement, car financièrement, cela n’en vaut tout simplement pas la peine.
En revanche, l'égalité parentale est pratiquement entravée dès le début - avec un seul jour de congé paternité, la répartition des rôles est cimentée dès la naissance. Et il n'est pas étonnant que cela requiert un effort énorme pour qu'un couple résiste à cette norme et trouve un modèle qui convienne à toutes les personnes concernées.

Que peux-tu faire personnellement pour concilier politique, carrière et famille?
Peut-être que la conciliation travail-famille est déjà un problème pour toi ou que tu y penses déjà. Il est clair qu'il n'existe pas de solution parfaite. Mais il y a deux choses que nous pouvons te transmettre:

Accord avec le ou la partenaire: Choisis le ou la partenaire qui te convient. Ça a l'air simple, n'est-ce pas? Disons les choses comme ça: Discutes-en avec ton partenaire. Discutez de ce que vous imaginez être un partenariat égal et de la façon dont vous voulez concilier les deux. Dans ce cas, cela peut aussi aider de prendre conscience de tout ce que tu fais déjà. D'ailleurs, cela favorise également la compréhension et l'appréciation mutuelles.

La mère parfaite n'existe pas: Malheureusement dans notre société, nous avons encore une image traditionnelle et dépassée de la mère: la femme qui se sacrifie pour sa famille - la mère parfaite. Souvent, on ne s'en rend compte qu'en devenant soi-même mère. Si tu travailles encore en plus, il devient d'autant plus difficile de répondre à ces exigences. Et c'est pour cela qu'il faut prendre soin de soi et ne pas essayer d’être parfaite. Être ok, c'est suffisant.

La bonne nouvelle: Bientôt, tu seras en mesure de t’engager pour les femmes au niveau politique et d'améliorer les conditions-cadres à cet égard. C'est une nécessité urgente.

Helvetia te souhaite bonne chance!

HR_Mentoring